A propos
PEV

Programme Élargi de Vaccination

Le programme vise globalement la réduction de la morbidité et de la mortalité dues aux maladies cibles évitables par la vaccination.

Le Programme Elargi de Vaccination(PEV) a été recommandé par la 40è Assemblée mondiale de la Santé par sa résolution WHA 29.63. Sa mission consiste à garantir à toute personne et spécifiquement à tout enfant une meilleure survie avec le risque moindre de contracter les maladies évitables par la vaccination.

En République Démocratique du Congo (RDC), le Programme Élargi de Vaccination est issu de la Campagne Nationale de l’Éradication de la Variole (CNEV), éradication dont la certification est intervenue en 1978.

Depuis sa création en 1978, le Programme Élargi de Vaccination de la RDC a évolué sans une politique nationale formelle. Il commença ses activités par des équipes mobiles.

C’est en 1982 que le processus d’intégration des activités PEV commence dans les Zones de Santé dans une dynamique globale de la mise en œuvre de la politique des Soins de Santé Primaires adoptée par le pays.

Ce n’est qu’en 2002 qu’un document de politique nationale, répondant aux objectifs spécifiques de la politique sectorielle de la santé et sur lequel les activités de lutte contre les maladies évitables par la vaccination a été élaboré

Ce document de politique a été vulgarisé à travers différents supports telles que les fiches techniques PEV qui ont été rendus disponibles dans les zones de santé, les structures PEV, les institutions d’enseignement médical de base et les différents partenaires intervenants sur terrain.

Depuis cette période et jusqu’à ce jour et en dépit des changements multiples qu’a connus le programme, ce document stratégique n’a pas été révisé.

En conséquence, compte tenu de la nouvelle vision et stratégies mondiale sur la vaccination (GIVS), des objectifs du millénaire pour le développement, des orientations du plan stratégique régional de l’OMS sur la vaccination, du Programme national de développement sanitaire du pays, du plan pluriannuel complet du PEV et des recommandations de la revue internationale du PEV/RDC, la bonne conduite des activités du PEV est un impératif et un indicateur de performance du fonctionnement des services de santé.

Considérant par ailleurs, les nouveaux défis en matière de vaccination parmi lesquels : l’atteinte d’un taux de couverture vaccinale d’au moins 90%, -la sécurité vaccinale ; -l’organisation des campagnes de vaccination de qualité pour l’éradication, l’élimination et le contrôle de certaines maladies handicapantes et meurtrières telles la poliomyélite, la rougeole, le tétanos et la fièvre jaune ; l’introduction des nouveaux vaccins dans le PEV systématique, la nécessité de pérenniser les acquis des financements de l’État et des partenaires et multilatéraux, la révision du document de politiques, normes et directives du PEV s’avère nécessaire et impérieux.

Le programme vise globalement la réduction de la morbidité et de la mortalité dues aux maladies cibles évitables par la vaccination. Il s’inscrit également dans l’optique des objectifs mondiaux d’éradication, d’élimination et de contrôle des maladies cibles évitables par la vaccination.
26
Provinces
Présent sur toute l'étendue de la République
40e
Assemblée
Le PEV a été recommandé par la 40è Assemblée mondiale de la Santé par sa résolution WHA 29.63.
1978
Le PEV de la RDC a été crée en 1978 après éradication de la variole
42
Années d'existence
Avant le lancement du PEV en 1974, la couverture vaccinale chez les enfants de moins de 1 an était estimée inférieure à 5 %.

Contactez-nous Pour toutes vos questions, nous sommes là

Contact